Avec Marie-Hélène COUSIN, les auditeurs de l’UPB découvraient le 18 mars  2015 un enfant du pays, et un bien intéressant patrimoine !

Merci à Jacques et Geneviève de leur témoignage : 

 Nous étions hier, dans le cadre d’un cours de l’UP, au Musée Sigaud de Lafond qui est situé dans les locaux du lycée Alain-Fournier. Nous étions une dizaine de personnes pour assister à la visite commentée par M-Hélène Cousin qui, lorsqu’elle était responsable du laboratoire de physique, a montré et expliqué l’usage de ces magnifiques appareils aux lycéens. Les instruments et machines de laboratoire ont été préservés lors du transfert du lycée du centre ville vers le quartier des Gibjoncs où le lycée se situe maintenant : instruments mais aussi livres de l’époque qui étaient associés à la vie et au travail de Sigaud de Lafond.

2015_03_19_SigaudDeLafond4L’histoire du cabinet de physique de Bourges remonte au XVIIe siècle mais les machines alors utilisées ont disparu. Par contre nous avons pu voir celles du XVIIIe siècle, parfaitement conservées, aussi bien sous leurs aspects technique qu’esthétique car elles sont réalisées avec des matériaux de qualité et agrémentées souvent de décors (voir photo du double cône – sigaud4 ci-joint). Si certains appareils sont classiques comme les miroirs ou les excitateurs électrostatiques, il en est d’autres qui sont surprenants tels un œil artificiel, un pistolet de Volta et un pyromètre à cadran pour n’en citer que quelques uns.


Extraits du catalogue de l’exposition 2010  à la Médiathèque de Bourges :

       2015_03_19_SigaudDeLafond3          2015_03_19_SigaudDeLafond1

Advertisements